Echoes Corsac.net - Echoes camshot
mercredi 07 septembre 2011 (1 post)
  • La terre en vigne, la voilà la jolie vigne

Retour aux Riceys après le mariage. Non pas un voyage de noce (encore que) mais plutôt en week-end festif entre potes. Festif oui, mais studieux aussi.

Le constat de départ, c'est que Romaric & co possèdent quelques arpents de vignes (saviez vous qu'un arpent n'est en fait pas une unité de surface mais une unite de longueur ? il faudrait dire « quelques arpents carrés ») en Champagne, et que la saison des vendanges c'est à peu près maintenant.

Or, Romaric & co ça veut dire quelques paires de bras, mais beaucoup plus. Et même avec juste « quelques » arpents (carrés) de vignes, ça fait quand même un paquet de kilos de raisins (on se rend pas très bien compte, mais ça produit ces bêtes là, en fait). Et donc, qu'à eux tous, ils risquent de pas tout à fait s'en sortir avant l'hiver, ce qui ferait un peu tache.

Longue histoire courte (et autres anglicismes), ils avaient besoin d'un coup de main (et de plusieurs mêmes si possible) et comme on est gentils, qu'on aime bien Romaric (et le champagne) et que ça faisait l'occasion (et le larron) d'aller prendre l'air à la campagne.

C'est assez agréable, en dehors du côté air pur de la campagne, de se mettre un peu au travail physique, et faire travailler autre chose que son cerveau et ses doigts. Se vider la tête, travailler méthodiquement : se baisser, enlever les feuilles, repérer les grappes, trouver la tige, mettre sa main gauche dessous (pas derrière), donner un coup de sécateur (de vendangette), récupérer la grappe dans la main gauche, la déposer dans le seau, passer à la grappe suivante, puis au plan suivant, vider le seau de temps en temps dans une caisse, croquer dans une grappe à l'occasion histoire de reprendre un peu de sucre.

Je sais pas si au bout d'une semaine à faire ça 8h par jour j'en aurais pas un peu marre (sans doute que si) et si j'aurais pas mal au dos (étonnamment je n'ai pas eu du tout mal au dos, par contre j'ai eu mal au pied droit qui est resté plié tout le temps, on peut pas tout avoir). Mais là, trois demi-journées, c'était bien, c'était même un peu frustrant de partir avant la fin, de pas arriver au bout, de finir le travail et d'avoir la satisfaction d'en avoir terminé. L'année prochaine, si on remet ça, pas de doute, il faut :

  • avoir des bottes avec soi (plutôt que les squatter) ;
  • acheter une paire de gants genre gants à huitre anti-coupures, pour pas se découper les mains avec la vendangette ;
  • prévoir trois jours, voire un peu plus pour profiter du avant/après et décharger un peu les organisateurs qui ont plein de trucs à gérer.

Évidemment, l'année prochaine on sait pas ce qu'on fera à cette période là et c'est encore un peu tôt pour commencer à tirer des plans sur la comète, mais c'est tout de même quelque chose qui m'a bien plu, un moment de partage, de repos mental, de plaisirs sains, de grand air. Pas tout à fait des vacances, mais pas loin quand même.

(avec ça, si Romaric nous rembauche pas l'année prochaine, je sais pas ce qu'il lui faut…)

Corsac@23:57:18 (Echoes)

Images
Stats
  • 1483 posts
  • 4454 jours
  • 0.33 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop