Echoes Corsac.net - Echoes camshot
samedi 26 août 2006 (1 post)
Alors elle, typiquement, j'ai pas vu les changements venir. Ça a été completement progressif, ça a pris son temps, des années. Le rapprochement initial du au groupe en formation s'est assez vite transformé en vraie camaraderie. Les affinités se sont resserées au sein du groupe, et des sous groupes se sont formés, petit à petit. Des liens un poil plus fort, des désaccords ou des accords sur certaines choses, des envies de partager des moments. Et puis y'a eu un déclic, au moment du WEI. Le WEI, s'il ne devait en rester qu'un. Ça s'est passé après une nuit blanche, sur du Merzhin sans doute. Ou alors en rentrant presque en fraude à la fac. Ou alors en mangeant un pain au chocolat bien chaud.

Quelque chose s'est passé à ce moment là, c'est sur. Pas spécialement ce qu'imaginait I., et qui lui a fait peur à un moment. Rien à voir même. Mais il y a eu un échange, c'est sûr. À partir de là, je me suis rapproché. Pas uniquement d'elle évidemment, mais tout de même. Jusqu'à arriver au mois de mai, à cette fameuse semaine où je n'ai rien pu avaler.

On reconnait les amis quand ils nous soutiennent dans les épreuves, c'est reconnu, mais ça ne l'empèche pas d'être vrai. Ils étaient là quand j'ai eu besoin d'eux, et ça m'a sauvé. Et il y a eu cette periode de quelques mois, où ce petit groupe intime a été le pur bonheur. Ça n'a pas duré tant que ça, mais je garde des souvenirs vraiment émus de cette periode où l'on s'est appris, cette periode d'été ou je n'étais pas là mais un peu quand même, puis de l'emménagement, résultat somme toute de cette periode d'été.

La relation a un peu changé à cette époque, c'est devenu plus chargé sentimentalement, dirons nous.

Mais en fait, c'est depuis que je suis parti, et même plus récemment encore, que vraiment je la redécouvre. À parler de choses importantes, à parler de choses pas importantes, mais à parler, encore et encore. Une intimité qui se développe, peu à peu, un partage, une confiance mutuelle.

Cette relation me fait un bien fou, c'est génial. Au stade où on en est, les choses sont d'une clarté bien agréable, on peut partager des choses, des pensées, on se comprend vite, on sait comment pense l'autre. On sait comment l'autre réagira, on peut se confier à l'autre ces choses délicates, on sait pouvoir compter sur son soutien.

Noir ou rouge ?

Merci, encore merci, et à bientôt.

Corsac@11:28:46 (Echoes)

Images
Stats
  • 1512 posts
  • 6370 jours
  • 0.24 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop