Echoes Corsac.net - Echoes camshot
jeudi 14 juin 2007 (2 posts)
Bon, y'a du post qui arrive, faut juste patienter quelques instants, je viens de récupérer une connexion internet.

Attal.

Corsac@23:23:40 (Echoes)

À 110 km/h, au volant de Rocinante, je ramène ma Dulcinée à Paris. C'est le tout début, avant même le début en fait. J'ai le soleil dans les yeux, la route est déserte, la voiture surchargée. Tout est rentré, sans même mettre les barres. Pas de photos mémorable de la voiture, mais ça restera un souvenir impérissable.

Les souvenirs de ce week-end s'estompent peu à peu, tout se mélange et devient flou, mais ça a été surtout des montées et descentes d'escalier, 5 étages par 5 étages, des cartons, des meubles, et encore, et encore. Une soirée « j'ai les clés » au vin rouge et pas à la bière fraîche, faute de frigo.

Et ensuite, c'est parti pour une semaine de découverte de l'appartement, de la vie à deux, de la cohabitation, de la vie tout seuls. Découverte aussi des petites surprises de l'appartement, les fuites, les tuyaux bouchés, les meubles qui se cassent la gueule etc.

Prendre possession petit à petit des lieux, se familiariser, ramener des meubles à nouveau, des affaires, personnaliser, mettre un bureau par ci, un bureau par là (80 cm !). Organiser la cuisine, la chambre, le bureausalon. Aller chez Ikea, tôt le matin, y passer des heures, sans pouvoir vraiment l'éviter. Choisir ses meubles, surtout des étagères, puisqu'ici ça manque cruellement de rangements.

On prend un peu des photos, histoire de se rendre compte plus tard de comment c'était aux débuts. On range et dérange au fur et à mesure. Petit à petit les choses s'organisent, se concrétise, et ça commence à ressembler à quelque chose. Le frigo arrive, le plombier débouche les tuyaux, Internet arrive (ptet pas aussi important que le frigo, mais quand même…)

En bref, nous y voilà enfin, et ça commence déjà à sentir vraiment chez nous, et c'est vraiment le bonheur, en fait.

Corsac@23:43:19 (Echoes)

vendredi 22 juin 2007 (1 post)
En ce moment, plus encore qu'avant, le temps file entre mes doigts. Pas assez de temps pour tout faire, pas assez de temps pour tout voir, pas assez de temps pour se poser et profiter. Non pas que je courre tout le temps, que je n'ai pas un moment à moi, c'est pas -si- dramatique, mais il est mal réparti en fait. Non pas mal organisé, mais mal réparti, je peux moyennement controler à ce niveau là.

Mais c'est vrai que c'est pas pratique, j'ai encore un peu de mal à me faire à la nouvelle organisation, avec le déménagement et tout ça. De nouveaux repères, de nouvelles façons de vivre, une nouvelle vie, même. Bref, petit à petit il devrait y avoir un peu plus d'huile dans les rouages, l'habitude venant ça deviendra plus facile, les rythmes se feront, et quand tout sera naturel, ça devrait mieux se passer, et le temps reviendra.

Comme tout les débuts, il a un côté excitant, parce que justement ce sont des périodes qui reviennent peu. C'est un peu comme quand on découvre un disque qu'on commence petit à petit à apprécier. Qu'on commence à le connaiître, qu'on commence à attendre certains passages, mais qu'il continue à nous étonner, qu'on continue à découvrir des choses.

Oui, décidemment j'aime assez l'analogie, je vais continuer à découvrir.

Corsac@08:14:57 (Echoes)

Images
Stats
  • 1512 posts
  • 6213 jours
  • 0.24 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop