Echoes Corsac.net - Echoes camshot
vendredi 02 septembre 2005 (1 post)
Je suis parfaitement alive, et, présentement, au fin fond du Colorado, à Telluride, precisement. Connecté depuis un hotspot dans un rade peinard top choupi, avec un regular café, bref, le bonheur. Sans doute pas trop de nouvelles dans les jours à venir, mais on va bien quoi...

Corsac@06:59:14 (Echoes)

jeudi 22 septembre 2005 (1 post)
Bon, et bien me voilà de retour à Paris. Avec demain la rentrée de l'ENST, lundi les premiers cours. Je suis completement à l'ouest, un mois que je vadrouille à droite à gauche, je crains d'avoir un peu de mal à atterrir. D'un autre côté, c'est pas trop grave, vu que de toute façon je fais quelque chose de nouveau, rien ne m'oblige vraiment à "revenir".

Bientôt, les posts manquant du mois dernier, je voulais pendant les 15 jours "européens" écrire les posts "americains", mais bon, heu, comment dire... Y'a le début, je le posterai bientôt (avec les dates qui correspondront, donc ils apparaitront avant ce post ci, mais je vous previendrai, z'inquietez pas), et je posterai la suite ASAP. Pis sans doute aussi un post pour le côté européen et familial du road trip, tout de même. Promis, je m'y mets.

En attendant, je vous offre les photos du 3ème Sooper Echoes, et dans la foulée, bientôt, les photos du road trip, qui arriveront sans doute avant les posts.

D'un autre côté, il est possible aussi que je m'évade à nouveau ce weekend, pour vraiment pas rentrer, non non je veux pas, tout ça.

Enfin voilà... I'm back.

Corsac@22:05:58 (Echoes)

samedi 24 septembre 2005 (1 post)
Mais parfois, ça donne un peu envie de vomir. Je dramatise un peu, m'enfin j'ai un peu eu l'impression d'être rapidement oublié...

Ok, ça fait un mois que j'ai pas été joignable, et je suis à Paris là. M'enfin c'est pas comme si je m'étais pas manifesté. Mais bon, ça n'avait ptet pas la même importance pour tout le monde.

Enfin bref, c'est pas grave ca devrait pas se reproduire. Normalement.

Corsac@19:09:57 (Echoes)

lundi 26 septembre 2005 (1 post)

Parfois, on a une boule dans le ventre, mais ça sort pas.
Parfois, on a envie de hurler, mais ça sort pas.
Parfois, on voudrait poster, mais ça sort pas...

Corsac@17:48:07 (Echoes)

mardi 27 septembre 2005 (3 posts)
J'ai suffisament dormi pour que Spying Glass arrive à me reveiller. C'est toujours ça de pris, même si je me sens pas vraiment reposé. Pourtant, j'ai pas vraiment eu de mal à m'endormir, ce qui est quand même la première bonne nouvelle de cette matinée sombre.

Lentement, j'émerge pour un matin qui n'est plus celui dont j'ai l'habitude. Rupture, encore et toujours. J'égrène dans ma tête la lente litanie des petits dejeuners, parisiens. Le plateau, le pain, le couteau à pain, le beurre, le couteau à beurre, la vitamine C, pour boire quelque chose de frais, le café. Le café en dernier, c'est ce qui me change le plus je crois. Le café en dernier, pour moi tout seul. Le bonheur d'une machine à expresso.

Celà dit, notre cafetière me manque un peu, le regular refill coffee, les marmites de café, ne pas faire du café pour moi tout seul, savoir que, quelques minutes après, Romaric viendrait le boire, en silence, les yeux embrumés.

Maintenant, non, je me fais un bon café, mais pour moi tout seul, même si je serai pas forcement tout seul autour de la table.

Qu'importe, tout a bien changé, et j'ai du mal à retomber sur mes pattes. Ça viendra...

Corsac@07:25:38 (Echoes)

L'ENST, c'est pas l'IFSIC. Oui, c'est un constat évident, m'enfin c'est suffisament notoire pour que.. je le note.

Y'a à peu près autant d'élèves (un millier, dans les deux cas, vaguement, de ce que j'en sais), mais pas du tout le même volume. L'ENST, c'est un labyrinthe (on dirait un peu un croisement entre l'IRISA et la tour des maths de Beaulieu, pour ceux qui connaissent), c'est au milieu de Paris donc y'a pas vraiment la place de mettre un campus (un "vrai" campus, au sens vert du terme), pas de marre aux canards, etc... Beaucoup de couloirs, d'escaliers, de cafets, de machines à café, avec autour, en géneral, des grosses grappes d'étudiants autour.

A l'IFSIC, les grappes d'étudiants en géneral elles sont dans le hall, devant, ou à la cafet. C'est parfois des grosses grappes, m'enfin y'en a pas tant que ça. À l'ENST, j'ai l'impression d'en voir partout, et comme y'a moins d'espace, on a l'impression que y'a beaucoup beaucoup de monde.
Y'a un foyer aussi, dont l'absence à l'IFSIC était dommage, même si on compensait un peu à la cafet. Là, j'ai pas encore eu le temps de tout "visiter", mais une cafet gerée par les étudiants, avec baby foot, billard, flippers, des canapés, plein de monde tout le temps, assez bonne ambiance, bref, plutôt sympa dans l'histoire.

Après, les cours, bin c'est encore que le début, donc c'est pas mal de rappel de trucs qu'on a eventuellement vu (ou pas). Donc niveau langage C et introduction à Unix ("alors ça c'est un ls"), ça va, je me balade. Par contre ce matin c'était topologie, et en fait, j'ai bien aimé. Je suis pas trop matheux dans l'âme, mais (et ça c'est encore la faute de Rom, c'est sûr), j'étais content de revoir un peu ces notions là, avant d'aborder la crypto.

Par contre c'est marrant, je m'attendais, en sortant de l'IFSIC, à me faire mettre un peu minable par tous ceux que je pourrais rencontrer dans le mastère, et, pour l'instant, ils se sont pas trop dévoilés. Enfin ceux avec qui je traine se sentent paumés en C, en Maths et en Unix. C'est pas gagné...

Corsac@15:42:38 (Echoes)

Les soirées parisiennes ne ressemblent pas trop non plus aux soirées rennaises. Enfin, je me comprends.

Déjà, je prends le métro pour rentrer de l'école, et pas le bus ou la barbumobile (tiens j'ai vu une petite annonce pour une 309 blanche (mais bon blanc c'est pas trop la classe) à 1200€, mais je me souviens plus de l'année ni du mileage (je me la pète si je veux)). Le métro en ce moment, il fait chaud, et je le prend à l'heure de pointe, et j'en ai pour 40 minutes. Ah pis le mardi (et le vendredi), c'est marché sur le boulevard auguste blanqui. Faut que je trouve un passage plus optimisé entre l'ENST et Place d'Italie. Bref.

Donc, retour en métro, un peu long, retour à la maison, la rue est est/ouest et pas nord/sud comme l'année dernière, et, mine de rien, ça change vachement. C'est pas encore le cas, mais je sais bien que sur l'avenue jean jaurès, en automne et au printemps, le soleil se lève pile dans l'axe de la rue le matin, et le métro est à l'est de la maison, donc je l'ai dans les yeux le matin. De même, il se couche dans l'axe, et la maison est à l'ouest du métro, et je l'ai dans les yeux le soir.

À Rennes, c'était la même chose quand on y allait en voiture (la fac est à l'Est de la maison, la maison est à l'Ouest de la fac), mais par contre, quand je rentrais en bus, la partie que je faisais à pied était nord/sud.

Bref, tout ça pour dire que, recevoir le soleil differement le matin et le soir, et bien, finalement, ca change beaucoup de choses pour moi. Fini aussi les couchers du soleil sur le pont de l'Alma. J'y ai pas pris tant de photos que ça, en fait.

Une fois à la maison, faut bien l'avouer, ça change pas beaucoup jusqu'à 19h30. Pas de départ précipité parce qu'on a laissé passer l'heure d'aller au restau U, pas de rituel du dimanche soir, pas de royal kebab.

En géneral (si on peut parler de géneralité, j'extrapole un peu, faut bien l'avouer, après tout je ne suis rentré que depuis jeudi dernier), quand j'arrive, je suis seul à la maison. Lol et les parents bossent, Manue n'habite pas à la maison. Bon, là, c'était pas tout à fait comme ça, mais pour les besoins du post (licence bloggesque, tout ça), on va dire. Plume vient m'accueillir en sautant partout si elle est reveillée (impressionnant la dose d'énergie de cette boule de poil), sinon elle reste à roupiller. Donc, entre le moment où j'arrive et le moment ou on passe à table, c'est taf (hmh hmh, tp linux et irc quoi), etc...

Pour l'instant, je rentre directement à la maison, m'enfin, je pense que bientôt, je vais commencer à m'attarder. Que ce soit pour aller au Saint Melaine ou à l'Happyglander un peu au foyer, découvrir les assos, voir du monde, rencontrer des gens de là bas, participer à des réunions, ou bien pour voir des gens en dehors, je pense que je vais quand même profiter de ma vie d'étudiant parisien, autant que mon taf me laissera le choix (ce qui, actuellement, est plutot possible)

Par contre, il n'empeche que j'ai pas tout à fait la même liberté qu'à Rennes, forcement. Surtout vu la façon dont on s'organisait avec Rom, c'était relativement rare d'avoir à prevenir l'autre qu'on mangeait pas à la maison, on savait que l'autre s'inquieterait pas (a priori), bref on était soit vraiment independants, soit ensemble de toute façon, donc pas de soucis. Ici, c'est pas la même chose, forcement, dont un minimum de prévision à l'avance pour que tout se passe bien. (et puis, même si je suis chez moi, je ne suis tout de même pas chez moi, et c'est une nuance qui a ses importances).

Corsac@23:19:51 (Echoes)

Images
Stats
  • 1513 posts
  • 6386 jours
  • 0.24 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop