Echoes Corsac.net - Echoes camshot
mercredi 01 octobre 2003 (2 posts)
Je vais faire comme Flaoua, un petit "en vrac", j'aime bien le concept.

En vrac, je pete le feu depuis la rentrée du WEI
En vrac, j'ai l'impression d'avoir une vie _sociale_ depuis, et ca fait super plaisir quand meme
En vrac, j'essaye de m'y consacrer un peu plus, aussi, je suis moins attiré par l'aspect internaute en ce moment
En vrac, j'ai envie de faire des galipettes partout en pensant à elle
En vrac, j'ai reinstallé Midtown Madness 2, et finalement c'est assez moche mais putain je m'éclate comme un petit fou.
En vrac, penser à aller s'inscrire à l'auto école.
En vrac, j'aime bien la réunion des deux derniers "en vrac".
En vrac, le Live a Pompeii est sorti en DVD, et un Director's Cut est prévu, et ca c'est vraiment cool...
En vrac, ma chouchou arrive ce weekend, j'ai des milliards de trucs à preparer pour que ma chambre reprenne aspect humain.
En vrac, j'adore l'option que j'ai fait, avec les heures de cours qui n'existent pas.
En vrac, la démo de Lo-Mac est sortie !

En vrac, vraiment je pete la forme !

Corsac@22:24:43 (Echoes)

Ca y est, cette année j'y ai pas échappé, à 23h11 le 1er octobre, ma voisine est venue me demander de baisser le son. Ca fait plaisir en un sens, j'avais encore jamais vécu ca :)

Corsac@23:14:10 (Echoes)

vendredi 03 octobre 2003 (2 posts)
Voir le sourire du gars qui, au restau U, vient de se faire resservir une montagne de frites et des nuggets!!!

:)

Corsac@00:05:50 (Echoes)

Je suis un fervent defenseur de la SNCF et du Service Public en general, mais bourdil, 3h de retard pour un trajet de 2h en TGV, ca commence à faire beaucoup je trouve !§!

Corsac@22:54:00 (Echoes)

samedi 04 octobre 2003 (1 post)
J'adore les filles qui prennent un café au repas du soir.

Corsac@00:40:36 (Echoes)

dimanche 05 octobre 2003 (3 posts)
Via telex.

Corsac@13:28:11 (Echoes)

Cette fois, on avait prévu le coup, on avait pas essayé d'aller à Brocéliande en car un dimanche. Prise des horaires avant, et samedi à 11h30, direction Paimpont (c'est iria qui a finit par craquer la 1ere et a sorti toute la panoplie des blagues débiles et jeux de mots douteux avec "Paimpont". 6 mois que ca la titillait).

Donc, direction Paimpont dans le car de 11h30 avec une iria et une Mandarine, accompagnée evidemment de son Hoel. Evidemment, le temps laissait à desirer, mais bon au mois d'octobre en Bretagne faut pas trop en demander non plus, donc en fait pour un weekend d'octobre en Bretagne, il faisait plutot beau.

On savait pas trop ce qu'on allait faire là bas, personne n'y était jamais allé, c'était l'impro totale "on va piqueniquer à Brocéliande". Point.

Arrivé sur place, c'est evidemment tout mort, (deja dans le car a part nous yavait vraiment pas grand monde, et juste 3 autres qui allaient là bas pour la forêt). La ville de Paimpont elle même est vraiment adorable (de toute façon j'aime beaucoup le style des maisons de pierre de Bretagne), mais tres tres vide. On finit par degotter un plan de la forêt, avec les hauts lieux à voir. Pas d'échelle sur la carte, mais je le sens plutot mal au niveau des distances.

On se décide à marcher en direction du Val sans Retour, décidé à s'arreter des qu'on trouvera un endroit sympa. En fait ca se transforme assez vite en "on s'arrete en haut de la grande cote parce que ces demoiselles perdent assez vite leurs poumons" (et parce que Hoel veut pas marcher, evidemment, et que evidemment on craque les uns apres les autres pour le porter) (et puis que abandonner un môme ok, mais pas sur la route quand meme, ca fait desordre). On s'enfonce dans les bois, foret admirable si il en est (ca fait bizarre les pins en bretagne d'ailleurs), mais pas tres accueillante (partout marqué "Defense d'entrée" et "Foret privée de Paimpont"). De toute façon on n'a vu personne qui nous ait chassé.
On marche un peu dans la foret, sur un lit d'epines qui doit etre là depuis quelques siecles, et qui à force d'accumulation a du arriver à une certaine epaisseur (pour ne pas dire une epaisseur certaine). Tout est un peu trempé mais on trouve tout de même un coin pour manger (ah! c'est pour ca qu'il voulait pas marcher Hoel, il était en hypoglycemie!). Juste le temps de manger et en fait, zou, on fait demi tour, il commence à faire frisquet, et le bus est à 17h10. On fait une pause au bord du lac de Paimpont, je profite des 20 minutes de soleil pour faire une sieste sur les genoux de ma chérie, puis chocolat chaud/coca/cidre (on ne dira pas qui est la pochtronne. Pas moyen de voir si ya d'authentiques souvenirs de la region, ou au moins des bouquins sympa, la boutique est fermée. (comme quasiment tout d'ailleurs, on sent la ville qui vit 3 mois par an).

Retour à l'arret de car pour attendre celui ci, sous un chêne. J'en profite pour embeter Hoel un peu en lui lançant des glands, ce qui a bien sur degeneré en jeux de mots graveleux et douteux, vous vous en doutez bien. Pour finir, retour tranquille à Rennes et gros dodo dans le bus.

Conclusion du truc, Broceliande faut y aller en voiture ou en vélo, ou bien rester plusieurs jours, les distances entre les sites sont trop grandes (ou a cheval tiens, peut etre). Je trouve ca dommage d'etre obligé d'avoir une voiture pour aller marcher dans la foret, mais bon, on fait comme on peut.

Le soir, en rentrant à la maison, découverte d'une Librairie/Café, concept fort interessant, qu'on avait encore jamais vu alors qu'on passe devant depuis un an. Même pas de craquage, ni pour elle ni pour moi, on s'est contenté de boire un café au milieu des livres. On a croisé aussi un "Julien" qui lui ressemblait fort, qui avait l'impression de nous connaitre, qu'on a recroisé ce matin au café, et qui est quand même un peu collant, même si c'est pas fait expres.

Enfin, pour la soirée, ciné voir Jeux d'enfants (ne lisez pas si vous voulez aller le voir, je spoile pas mais perso j'ai horreur qu'on me parle des films avant que je les voie). Donc, bah franchement j'ai bien aimé, c'est pas un chef d'oeuvre mais c'est un bon film, on en ressort avec le sourire aux levres et l'envie de faire des conneries d'amoureux. Je conseille, donc.

Bon weekend, mais encore trop court, elle est deja repartie :(

Corsac@16:48:57 (Echoes)

(le film)
Et bah je connaissais tres peu la série, mais vraiment bien aimé le film, juste dommage que ca ait été de la VF :/

Corsac@23:37:34 (Echoes)

lundi 06 octobre 2003 (1 post)
Mon premier "hack" ce soir. Enfin que je subit quoi. Un bon gros trou de sécu, un mec qui s'en apercoit, qui le teste et qui me previent, solutionnage du probleme. Bien sorti quoi, au final, mais c'est clair que ca fait mauvais genre :/

Corsac@21:12:55 (Echoes)

jeudi 09 octobre 2003 (1 post)
En fait ca fait un certain temps que cette idée m'a titillé, mais c'est seulement maintenant que j'y participe un peu plus, en un sens, que ca me marque autant.
Depuis la rentrée, et surtout depuis le WeekEnd d'Integration, je m'inclus vachement plus dans les assos de l'IFSIC. Pour l'instant, l'année derniere j'étais "juste" webmaster de l'ISATI, le BDE, mais cette année ca va changer un peu. Je vais sans doute laisser un peu les rennes du site web aux 1eres années (de toute façon une fois que la structure est faite, c'est le contenu qu'il manque). Et je me suis laissé embringuer dans le Moby DIIC, le journal de la formation. Me suis fait proposer une rubrique "Web". Ca m'a surpris de prime abord, une rubrique Web dans un journal papier. Ok ca existe deja, mais là pour un mag qui sort tous les mois (huhu, deja ca c'est trop fort, franchement si on arrive à tenir ce rythme, respect), ca va etre dur de pas raconter des trucs préhistoriques, à l'échelle du web.
Enfin ca me fait une excuse pour rendre mes papiers quasi à la bourre, histoire d'avoir de l'actu a peu pres actuelle, vu la vitesse à laquelle ca bouge. Bref, au final, 2 pages par mois pour parler du net, de sites fun, de l'actu, de ce qui s'y passe, et autres choses. Doit y'avoir moyen de faire des trucs interessants à mon avis (thème du 1er, "champignons"... :p).

Bref, je referme la parenthèse qui parle "que" de moi, pour en revenir à ce dont je parlais au debut du post. Ya pleins de projets qui se montent un peu partout. Particulierement en ce moment peut être, étant donné que c'est le début de l'année, que les assos étudiantes changent de bureau, etc..., mais de toute façon ca doit etre tout le temps comme ca en fait. Des gens qui ont une idée, qui réunissent du monde autour d'un projet, qui s'activent...
Fourmilière.
En y pensant hier soir, c'était vraiment l'idée que je m'en faisais.
C'est valable à la fois pour les petits projets par ci par là, et puis en fait toutes les recherches, les thèses, tout en fait.
Tous les gens reunis par l'idée d'apporter quelque chose à des gens.

Et je trouve ca génial, j'aime beaucoup aussi le fait d'être dedans.

(bon, même si hier à la réunion du Moby DIIC ca a pas vraiment été different des autres reunions d'assos, à savoir beaucoup de projet, de grands élans, des "et si on faisait ca", beaucoup d'ambition, et au final on verra bien ce qui en ressortira :)

Corsac@07:40:16 (Echoes)

dimanche 12 octobre 2003 (1 post)
Ce weekend, je me suis un peu gavé de films, c'etait bien cool:

Arizona Dream
La ligue des Gentlemen Extraordinaires
Identity
Pirates des Caraïbes

Dans le lot, y'a vraiment que La ligue qui m'a décu, comme disait Mr Peer, le concept en lui même j'adore totalement, c'est venu me titiller et tout, ils ont juste oublié une histoire en route quoi.

Arizona Dream, je l'avais jamais vu, et bordel, je comprend pourquoi c'est culte quoi :) (et puis merde quoi Depp est quand meme vraiment carrement baisable, j'en bavais dans le TGV).

Identity m'a surpris, j'attendais pas ca du tout, je le conseille vraiment à tout le monde.

Pirates des Caraïbes, c'était par contre exactement ce à quoi je m'attendais, un bon film de pirates, j'ai passé un bon moment (et j'ai été le seul à pas m'endormir aussi hein, non mais...)

Corsac@21:27:25 (Echoes)

lundi 13 octobre 2003 (2 posts)
Je navigue dans le brouillard.
Un monde sans details, sans contours. Que des dégradés et des nuances. Je ne vois rien, je ne distingue rien. Je ne me force même pas. Je n'ai pas ressenti cette sensation depuis très longtemps, et je sais qu'on n'y peut rien, alors j'en profite.
Je ressent la sensation de puissance qu'on peut avoir quand on observe le monde de derriere des lunettes de soleil. Cette impression d'invulnerabilité. On voit le monde sans être vu, on n'a plus à craindre le regard des autres.
Le regard des autres, je ne le vois pas. A plus d'un metre, je ne distingue pas les yeux. Je me moque de qui me regarde ou pas. Je ne regarde rien ni personne. J'observe un monde qui n'existe que pour certains, auquel on ne fait plus attention, persuadés que c'est plus qu'une gène qu'autre chose. J'en profite de ce monde, il est à moi, personne ne le voit de cette manière.

PS: alors si je vous croise et que je vous reconnait pas, le prenez pas mal hein
PPS: et quand meme, vivement que ca soit fini :>

Corsac@21:21:54 (Echoes)

Dans un grand bol de strychnine
Délayez de la morphine
Faites tiédir à la casserole
Un bon verre de pétrole...

- Hoho, je vais en mettre deux.


Quelques gouttes de ciguë
De la bave de sangsue
Un scorpion coupé très fin

- Et un peu de poivre en grains !
- Nooon !
- Ah ? Bon...

Emiettez votre arsenic
Dans un verre de narcotique
Deux cuillères de purgatif
Qu'on fait bouillir à feu vif...

- Hoho, je vais en mettre trois.

Dans un petit plat à part
Tiédir du sang de lézard
La valeur d'un dé à coudre

- Et un peu de sucre en poudre !
- NON !
- Ah ? Bon.

Délayez la mort-aux-rats
Dans du venin de cobra
Pour adoucir le mélange
Pressez trois quartiers d'orange...

- Hoho, je vais en mettre un seul.

Décorez de fruits confits
Moisis dans du vert-de-gris
Tant que votre pâte est molle

- Et un peu de vitriol !
- NON... OUIIIIIIIII !!!
- Aaah... Je savais bien qu'ça serait bon.

Ce pudding à l'arsenic
Nous permet ce pronostic
Demain sur les bords du Nil
Que mangeront les crocodiles ?
DES GAU-LOIIIIIIS !

Corsac@23:13:37 (Echoes)

jeudi 16 octobre 2003 (1 post)
Apparition d'un feed RSS 2.0, le lien est aussi dans "Stuffs". Update de quelques liens. Weekend à Paris, 4 jours, ca devrait aller :)

Corsac@19:21:37 (Echoes)

vendredi 17 octobre 2003 (1 post)
En ce moment, et contrairement au début de l'été, j'ai vraiment l'impression de faire des choses. On doit pouvoir retrouver des posts ou je me plains de pas savoir quoi faire, pas vraiment de m'ennuyer non, mais de rien faire de constructif.

Là, j'avoue, c'est pas tres constructif non plus, mais j'ai l'impression de faire pleins de choses. Je relis pas mal, je mate pleins de films en ce moment, je vais au ciné, je joue, je bidouille du php, de l'Eiffel, un peu de code par ci par là, je bidouille hidalgo, je m'occupe de site de l'ISATI, je participe au Moby DIIC, j'ai des projets pour un réseau à la residence....

Je vais pas dire que je suis débordé, non, mais vraiment j'aime ca, cette impression de pas perdre mon temps. Même si au final, c'est peut etre des choses futiles, je me sens vraiment mieux que au début de l'été, quand j'avais, sans m'ennuyer, l'impression de ne rien faire, de pas avancer, de rester sur place.

Accessoirement, Magnolia, c'est bien, mangez en, vraiment. On m'en avait parlé depuis tres longtemps, il me fait toujours penser à crazycow (enfin surtout à cause de la bande originale, en fait), mais j'avais jamais eu l'occasion de le voir, et franchement je suis pas déçu. C'est long, le realisateur prend son temps pour developper les choses, mais vraiment j'ai aimé.
Et puis Aimee Mann elle roxe, aussi.

Sinon, dans un tout autre genre, en revenant j'ai maté Le Pacte des Loups dans le TGV. Là encore, j'en avais beaucoup entendu parler, sans trop savoir de l'histoire d'ailleurs, mais pas mal d'avis. Dans l'ensembles ils étaient plutôt négatifs. Et bah moi j'ai bien aimé.
Bon ok, c'est clairement pas un chef d'oeuvre, mais j'aime bien la façon dont se déroule l'histoire, j'ai pas trouvé ca trop téléguidé, nan j'ai passsé un bon moment, c'etait bien :) (mais long, j'ai failli depasser sur le temps de mon Rennes->Paris, alors que j'avais pris 1/2h d'avance !)

Corsac@02:35:40 (Echoes)

dimanche 19 octobre 2003 (1 post)
Encore une soirée qu'elle fut bien. Si j'avais un compteur comme froun, c'est pas moi qui aurait gagné.

C'était l'anniversaire de ma grande soeur, du coup on commence par boire une bouteille de vin à l'apero, ouverture des cadeaux, tout ca. Les parents, mes 2 soeurs, Anais et moi. Appel de la pizzeria pour retarder notre heure d'arrivée. Quand on arrive, on a l'agréable surprise de trouver une bouteille de vin déjà sur la table.
Ca fait pas loin de 19 ans qu'on les connait (enfin nos parents d'abord, nous ensuite) dans cette pizzeria. On les connait bien, on est vraiment des habitués. A chaque fois qu'on arrive, la premiere chose qu'on demande c'est une bouteille de vin rouge, au choix du patron qui connait nos gouts. Et là, d'arriver et de voir qu'il y a déjà une bouteille de Chianti sur la table. Et bah ca fait plaisir, carrement meme.
C'est pas simplement le coté VIP de la chose, c'est qu'on sent qu'ils ont voulu nous faire plaisir, c'est vraiment des amours.

Par contre, evidemment, vu qu'on était 5 à boire, et malgré la bouteille deja bue à l'apero, il en a fallu une 2eme, completée au dessert par des irish coffee. (parce qu'en plus d'etre siciliens, ils savent faire l'irish coffee genialement, en couche et tout).

Autant vous dire qu'on était déjà bien emmechés en sortant du restau. On en a ensuite profité, puisqu'on était entre amateurs, pour regarder le Live à Pompeii de Pink Floyd, version director's cut (ceci dit, je prefere largement la version originale, le coup des images dans l'espace apporte pas grand chose). J'ai sorti pour l'occasion le Whisky de mon anniversaire, du 20 ans d'age auquel on avait pas touché.
C'était le début de la fin, j'ai pas l'impression d'avoir bu tant que ca, mais le lendemain matin il ne restait plus qu'un fond dans la bouteille :) On a enchaine le live a pompeii, le live In The Flesh de Roger Waters, puis Radio KAOS, pour finir (seul survivant) à 6h du mat à aller me coucher au radar.

Alors evidemment, aujourd'hui, mon estomac se rebellait bien un peu, j'était un peu dans le paté, mais vraiment j'adore les soirées comme celles ci. Non pas qu'elle soit originale, au contraire. Anais ou Marc, c'est des valeurs sures, on sait d'avance comment se deroulera la soirée, et que ca va etre bien.

C'est assez imperméable du dehors, on nous l'a déjà dit, ca doit vraiment pas être facile de s'inserer dans la famille. Pourtant je pense que c'est possible, de faire partager ca à d'autres. Ca viendra (et puis j'ai vraiment envie de faire découvrir ca à ma chérie, voir meme à d'autres gens).

On a déjà eu l'occasion de "s'ouvrir", de montrer aux gens ce qu'on aime, comment on s'amuse et tout. A l'anniversaire de lol, ya 1 an 1/2, puis cet été, au 15 aout. Et c'est prevu à nouveau, forcement.

Et forcement ca sera bien.

Corsac@21:52:16 (Echoes)

lundi 20 octobre 2003 (2 posts)
Ya pas de doute, aujourd'hui c'était la loose.

J'avais prévu de prendre un train qui fallait, pour pouvoir être en cours à 16h00, en mini projet, et pas laisser mon pauvre binome tout seul.
Sauf que, le train Paris -> Rennes de 13h05 n'existe pas. Ca m'apprendra à me faire confiance et à croire que ya un train toutes les heures dans les 2 sens. C'est faux. Celui là il manque, et c'est la 2eme fois que je me fais avoir. Du coup, j'ai pris celui de 14h05.
Ensuite, bah de toute façon, le cours avait été avancé de 13h45 à 15h45, et ils avaient juste prevenu dans les news, pas modifié l'emploi du temps, du coup dmc de toute façon.
Encore une journée super active quoi.

J'ai quand meme réussi à en profiter pour voir la chambre de ma grande soeur, au moins 30 secondes (haute, c'est tout ce dont je me souviens). Ensuite on a loosé au pot (la cantine de Ulm), qui était tout fragmenté, impossible de se caser à 3 contigus.
Du coup bah, mangé dehors, puis direction Montparnasse. J'ai essayé de refaire ma leet en venant sur IRC depuis le hotspot wifi de la gare, mais je devais etre trop loin, je captais rien du tout.

Maté The sum of all fears dans le TGV, ils ont effectivement sabré la moitié du bouquin et Jack Ryan n'a rien à voir avec celui du bouquin et celui qu'on connait, du coup ca surprend un peu. Pas un très bon film, mais je m'y attendais, voire je le savais.

Acte manqué encore, j'ai toujours pas rendu ses bouquins à Mandarine, et maintenant impossible de savoir quand je la reverrais, enfin bon...

Corsac@21:18:47 (Echoes)

Je cherche le mec avec qui j'avais discuté sur #echoes et qui m'avait "invité" aux réunions Linux à la cité U de beaulieu. Je me souviens plus qui c'est.
Shame :/

Bref, si tu te reconnais, query ou mail :)

Corsac@21:20:27 (Echoes)

mercredi 22 octobre 2003 (1 post)
Merci beaucoup à tous ceux qui m'ont prevenu, mailé, queryisé, icqté, pour me dire qu'il y avait une expo Pink Floyd à la cité de la Musique.

Je sais.

Vous avez tous étés grillés par Wam, qui m'avait ramené le journal de la cité de la musique il y a de celà un mois au moins. Donc oui c'est prévu que j'y aille, je sais pas encore quand (je pense la semaine du 11 novembre).

Si ya des gens interessés pour venir tripper, je suis ouvert.

J'en ai déjà eu des échos (justement), et ne serait-ce que pour voir que je suis pas tout seul, ca m'interesse :).

A ce propos, je tiens aussi à preciser que non, Echoes ne veut pas dire il cause (le blog) ou ils causent (le chan). Ca aurait pu, c'était bien trouvé, mais non c'est pas ca. (et pis moi je prononce ékoz, pas ikoz).

C'est uniquement que je trouvait que ca rendait bien pour un blog comme nom, des "échos" de ma vie. Ca a donné ensuite son nom au chan, avec pleins d'échos partout, et je suis assez content du jeu de mot en question, merci à son autrice/auteuse qui se reconnaitra.

Corsac@16:40:05 (Echoes)

jeudi 23 octobre 2003 (1 post)
Je finis de me battre avec fdisk et j'arrive :/

Corsac@23:58:25 (Echoes)

samedi 25 octobre 2003 (2 posts)
All that you touch
All that you see
All that you taste
All that you feel
All that you love
All that you hate
All you distrust
All that you save
All that you give
All that you deal
All that you buy
Beg, borrow or steal
All you create
All you destroy
All that you do
All that you say
All that you eat
Everyone you meet
All that you slight
Everyone you fight
All that is now
All that is gone
All that's to come
And everything under the sun is in tune
But the sun is eclipsed by the moon.

Pink Floyd - Eclipse

Corsac@12:50:29 (Echoes)

Et oui, jamais on ne s'arrete sur le chemin de la geekitude. J'ai été voir cet aprem une install party linux organisée par l'association Gulliver. J'avais hidalgo sous le bras, avec deja son linux dessus, le but était pas vraiment d'installer linux, ca je sais faire.
Je voulais surtout rencontrer des gens et tout. Au final, ca m'a limite plus ému que la 1ere fois que j'ai rencontré des gens que je connaissais juste du net. Cette fois, c'était surtout une ambiance de chan irc linux (mais le coté sympa seulement =) ). Pleins de barbus, de gens en shorts et en sandales. Un réseau bizarre (avec un pont wifi sur un ibook et un proxy pour aller vers le net). Mais vraiment sympa.
Je me suis retrouvé à vanter les mérites de Linux à un mec qui en entendait parler quasi pour la 1ere fois, ca fait bizarre :)

Enfin bref, bien sympa quoi.

Corsac@18:09:34 (Echoes)

mardi 28 octobre 2003 (5 posts)
Cette année, pour la première fois depuis longtemps, je ne vois pas arriver l'hiver avec anxieté.

L'hiver est une saison que je n'aime pas, je n'aime pas les jours qui raccourcissent, la nuit qui tombe tot.
Le froid ne me dérange pas, je suis assez peu frileux. Mais les ambiances froides que j'associe à cette saison, si.
La neige, je m'en contrefiche, je ne skie pas, je ne vais pas à la montagne l'hiver. Aucun interet.

D'habitude, l'hiver c'est le milieu de l'année scolaire, c'est le moment ou le train train est établi, ou je ne fais rien. J'hiberne, en regardant les jours passer.

D'habitude, l'hiver n'a aucun interet, je n'aime pas.

Et puis l'année derniere, a peu pres vers cette periode, est apparu un rayon de soleil. Ensuite j'ai fait la connaissance de Mandarine et de Stan. J'ai eu un hiver mouvementé. Tout a beaucoup bougé. Mais pour la premiere fois je crois, j'étais bien.
Il n'y a qu'à regarder les posts de l'epoque, je continuais à me poser des questions, mais j'étais content de ce que je vivais.

J'y repensais il n'y a pas très longtemps, j'en ai parlé avec les gens concernés. C'était vraiment une période que j'ai adoré, et qui ne reviendra plus, jamais je pense. C'était vraiment une conjonction d'évement qui ont mené à ca.
C'était vraiment un hiver "jeunes & cons", et c'était super sympa.

Et puis, il y a maintenant 8 mois de celà, iria est entrée dans ma vie. A la fin de l'hiver, annonçant le printemps.
8 mois de bonheur, de je... je... tu..., de doute, de placebo, de nantes, d'espagne, de massive attack, de patrons chiants, de soirées, de camargue...

Et maintenant, une envie de tripper, une envie de rire, une envie de profiter de l'hiver. J'aime bien l'hiver maintenant, et c'est un peu grâce à vous.

Corsac@00:09:35 (Echoes)

J'ai lu quelque part, il y a de celà un certain temps (bon je crois que c'était dans un LOGIN: mais bon) la definition de "confiance" pour les services secrets US.

Je n'y avais absolument pas pensé avant, maintenant je ne vois plus les choses autrement.

Pour eux, quelqu'un en qui l'on fait confiance, c'est quelqu'un à qui l'on donne le pouvoir de nous trahir.

Pour certains ca doit paraitre evident, moi j'avoue que, optimisme oblige, j'avais toujours vu ca comme "je peux lui faire confiance, il ne peux rien me faire", ou equivalent.

Voyant les choses differement maintenant, je n'accorde pas moins (ni plus) ma confiance qu'avant, mais j'ai l'impression que je sais plus à quoi elle correspond.

Corsac@16:29:48 (Echoes)

Si vous avez du mal à m'envoyer des mails, désolé j'ai fait quelques bétises avec le DNS qui gere corsac.net, en particulier au niveau du MX.

En gros : si vous vous chopez des daemon-errors, réessayez demain, ca devrait être reparé :/

Corsac@16:35:49 (Echoes)

C'est un chiffre que j'aime bien ca. (bon ok, rien à voir avec 17 ou 42, mais on en est pas encore là).
Il est tout rond, il represente l'infini, on peut faire des smileys bizarres avec.

Et puis ca represente aussi le temps depuis lequel elle me supporte. Et ca, c'est vraiment beau.
Oui c'est pas facile de supporter un mec qui positive tout le temps, qui te repete sans cesse que t'es susceptible, que tu prend les choses mal ou trop à coeur.

Du coup, vraiment, respect.

Surtout que ca a pas commencé dans les conditions idéales, j'avoue. Mais au fond de moi, je le voulais.
Et j'ai eu ce que j'ai voulu.

J'ai découvert pleins de choses avec iria. J'ai leché mes plaies, pansé mes blessures. Tourné la tête vers l'avenir.
Voulu un avenir.

L'hiver était depuis 2 ans une periode d'instabilité (voulue hein, je regrette pas).
J'avais besoin d'un printemps, j'avais besoin d'elle. J'avais envie d'être stable et je savais que c'était avec elle.

Et depuis 8 mois, le bonheur.
Stabilité, oui, mais alors pas question de s'embeter. Des péripeties à n'en plus finir, des changements, des projets qui se montent, se défont, d'autres qui reprennent, qui reussissent.

C'est ca que j'aime bien, l'impression de vie.

Je parle.

Pour ceux qui me connaissent bien (en l'occurrence, il doit pas y'en avoir plus de 3 ou 4), ils savent que je ne parle pas beaucoup.
Ca m'a été reproché. De nombreuses fois.
D'être insondable, imperméable.

Là, non. Là, je me force pas, des fois même je ne peux pas me retenir de parler. Des fois je divague, je parle à n'en plus finir, de tout et de rien, jusqu'à ce qu'elle décroche, ivre.

Parfois non. Parfois le silence suffit, pour elle comme pour moi. Parfois le message passe par un regard. Par une pensée. Par un sourire, un éclat de rire.

J'entend certains qui disent "boaf, il en fait une tartine pour 8 mois".
Oui, mais non.

Je profite des 8 mois pour faire ce post, mais je l'ai sur le coeur depuis un certain temps.

Et c'est maintenant que je le poste car c'est l'hiver commence.
L'hiver periode difficile pour moi. Mais je n'ai plus peur de l'hiver, je vais le traverser avec elle.

Je...
Je...
Tu.

Corsac@16:45:20 (Echoes)

The lunatic is on the grass
Careful with that axe, Eugene !
One of these days I'm going to cut you into little pieces
All in all you're just another brick in the wall
You lock the door, throw away the key, there's someone in my head, but it's not me
And I am you and what I see is me.
Love is the shadow that ripen's the wine
I hate fish ! My least-hated, favourite fish, would be sole.
By the grace of god almight, and the pressure of the Market Place, the human race has civilized itself.
The monkey in the corner wrote the lesson in his book
The piano lids comes down, and break his fucking finger
It's a miracle.
What is the hope life of a color TV ?
Is absolute zero cold enough ?
The dream is gone, the child is grown, and I've become comfortably numb.
Year after year, running over the same old ground, what have we found ?
The same old fears.
No tears to cry, no feeling left, the species has amused itself to death
The time is gone, the song is over, I thought I had something more to say

Corsac@21:08:35 (Echoes)

mercredi 29 octobre 2003 (1 post)
True you ride the finest horse I have ever seen,
Standing sixteen, one or two. With eyes wild and green,
And you ride the horse so well, hands light to the touch,
I could never go with you no matter how I wanted to.

Ride on, see you, I could never go with you
No matter how I wanted to.

When you ride in to the night without a trace behind,
Run your claw along my gut one last time.
I turn to face an empty space where once you used to lie,
And look for a spark that lights the night
Through a teardrop in my eye.

Cruachan - Ride On

Corsac@07:18:01 (Echoes)

Images
Stats
  • 1512 posts
  • 6275 jours
  • 0.24 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop